여백
> LIFE&PEOPLE > 문화
[2000~2005년]ARTIST CHANG CHI WONⒷ‥Aura of slow and metaphor
   
▲ 숨겨진 차원, 130×97㎝ Mixed Media, 2000

Chaque tableau est une carte nous indiquant le chemin d' une perception à travers une scénographie où chaque détail émotion, une vérité. Ce qu' il ya de merveilleux dans les ceuvres de Chang Chi-Won, c'est la simplicité du traitement pictural, la légèreté des couleurs et du graphisme, I' apparente naïveté de l' ensemble.

Mais au-delà de l' image, au-delà du visible, il y a tout ce que l' on ne voit pas, tout ce ce qui est sous-jacent à l image et que l' on ressent. L une des clés de lecture de l' oeuvre de Chang Chi-Won réside aussi dans la matiére qui donne du moment on a l impression qu' elle sculpte dans cette matière les éléments qu' elle veut représenter dégage d' une gangue dans laquelle ils étaient enfouis de toute éternité.

Elle gratte, incise, instaurant semblent jaillir de la toile, oubliant avec une belle volonté de trop nous faciliter la tache quant à la qu' elle cherche à communiquer.

Entre le premier plan et l' arriére plan s' établit alors une complémentarité agissante qui va entraîner le regardant vers des sphères où la pensée quitte le sol pour devenir immatérielle, conceptuelle.

   
▲ 65×65㎝, 2001

A ce moment là, il n' y a plus ni présent, ni passé, ni futur mais éternité, à ce moment tout se fond dans l' ceil de celui qui admire. Entre ce qui est vu et celui qui voit, il y a comme un échange remarquablement instinctif et viscéral. Les oeuvres de Chang Chi-Won ne sont plus alors des images mais des espace symboliques ou? tout est possible et où la vie s' inscrit.

La rigueur du travail et de la pensée de Chang Chi-Won(CHANG CHI WON,Korean painter Chang Chi-Won,ARTIST CHANG CHI WON,서양화가 장지원,장지원 작가,장지원 화백,張志瑗) fait d' elle une artiste entiérement inscrite dans son époque, qui a su ne pas oublier la tradition de son pays, en rendant hommage à la nature mère de toute chose et en créant un univers bien particulier, la situant en bonne place dans le panorama de l' art contemporain.

△Patrice de la Perriére

권동철 미술칼럼니스트  |  kdc@econovill.com  |  승인 2019.09.12  18:24:15

[태그]

#이코노믹리뷰, #권동철

[관련기사]

이 기사에 대한 댓글 이야기 (0)
자동등록방지용 코드를 입력하세요!   
확인
- 200자까지 쓰실 수 있습니다. (현재 0 byte / 최대 400byte)
- 욕설등 인신공격성 글은 삭제 합니다. [운영원칙]
이 기사에 대한 댓글 이야기 (0)
SPONSORED
여백
여백
전문가 칼럼
동영상
PREV NEXT
여백
포토뉴스
여백
여백